Nos Conseils

Nos Conseils

Pourquoi allaiter ?

Pour bébé et pour vous, l’allaitement crée une relation affective privilégiée à vivre dans la détente et la tendresse.

Pour bébé : Les premiers jours, le colostrum sera le premier aliment que bébé tétera, c’est un concentré d’anticorps qui le protègera des infections. Ensuite ce sera du lait maternel, aliment complet et équilibré. Il est adapté au métabolisme de bébé, et est digéré facilement et rapidement.

Pour vous : l’allaitement contribue à rendre rapidement à l’utérus sa forme normale. Cette réaction accélère le rétablissement de votre équilibre corporel et hormonal.

Pour bien allaiter :

  • Au cours du dernier mois de grossesse, massez doucement votre téton avec une crème hydratante ainsi que l’aréole, afin de le stimuler et de l’assouplir.
  • Avant et après chaque tétée lavez le téton avec de l’eau bouillie tiède ou de l’eau minérale. Séchez le parfaitement afin d’éviter les crevasses.
  • Au moment de la tétée, installez-vous confortablement, le dos bien calé, le bras tenant bébé posé sur un accoudoir ou un coussin, bébé reposant sur vos cuisses.
  • Bébé tète spontanément dès les premières heures de sa naissance. Appuyez légèrement sur le haut de l’aréole pour dégagez le nez de bébé.
  • Lorsque la montée de lait sera suffisante vous alternerez le sein gauche et le sein droit lors de la tétée. La durée moyenne d’une tétée est de 20 minutes.
  • Si bébé mâchouille votre téton ou s’endort, retirez-le du sein et redressez-le contre votre épaule afin qu’il commence sa digestion.

Si vous êtes dans l’impossibilité de nourrir votre bébé au sein tout en ayant du lait, utilisez un tire-lait et donner lui à boire à l’aide d’un biberon.

Combien de temps dois-je allaiter ?

L’allaitement au sein peut durer aussi longtemps que vous le désirez : de quelques semaines à quelques mois. Pendant les 6 premiers mois, le lait maternel est adapté  aux besoins de bébé. A  partir de 4 mois des laits enrichis peuvent être introduits dans l’alimentation pendant la période de sevrage pour passer en douceur du sein au biberon.

Dois-je donner les 2 seins à chaque tétée ?

Non, car au début de la succion, le lait est peu chargé en graisses, ce n’est qu’au fur et à mesure qu’il s’enrichit et comblera l’appétit de votre bébé.

Comment choisir le biberon ? Verre ou Plastique ?

Le verre est la matière la plus ancienne et la plus naturelle. Le verre utilisé par dBb est un verre spécifique : borosilicate, très résistant aux chocs mécaniques et thermiques et surtout il est neutre. Neutre ? cela veut dire qu’au fil du temps il ne perdra rien de sa qualité, rien ne migrera dans l’aliment, il est facile à nettoyer et à stériliser. Le verre est la matière la plus saine pour l’alimentation du bébé au moins pendant la première année.

Matière plus récente mais chimiquement obtenue : le plastique. dBb utilise le best du plastique : le Polypropylène sans BPA et le Tritan sans BPA. Le Tritan est une matière légère et transparente comme le verre.

Ces 2 matières conviennent pour les biberons de grande capacité, et lorsque l’enfant boit seul. Elles sont stérilisables et incassables. Au fil du temps elles peuvent s’opacifier ou se rayer. Pour éviter ces désagréments, le nettoyage avec des goupillons appropriés et la stérilisation à la vapeur sont vivement recommandés.

TAILLES ?

dBb vous propose 3 tailles pour les biberons en verre :

  • 110ml pour les premiers mois puis pour les jus de fruits avec une tétine NN nouveau-né
  • 240ml capacité courante avec une tétine NN nouveau-né
  • 290ml pour les plus gourmands avec une tétine 2ème âge

Ainsi que 4 tailles pour les biberons en Polypropylène :

  • 50ml destinés aux médicaments avec une tétine NN nouveau-né
  • 120ml pour les premiers mois avec une tétine NN nouveau-né
  • 270ml capacité courante avec une tétine NN nouveau-né
  • 360ml pour les gourmands avec une tétine 2ème âge

 

 

 

 

 

 

 

Quelle tétine ? Quelle matière ?

QUELLE TETINE ?

Les tétines dBb ont été conçues dans le respect de la morphologie de la cavité buccale du bébé. Elles sont antiaérophagiques : 15 régulateurs d’air (brevet de 1967) équilibrent la pression entre l’intérieur et l’extérieur du biberon évitant à la tétine de se contracter pendant la succion et au bébé d’avaler de l’air. Les coliques du nourrisson sont fortement atténuées. Le débit peut être régulé en serrant ou desserrant légèrement la bague porte-tétine pour le diminuer ou l’augmenter. De la durée de la tétée dépendra la bonne digestion du lait absorbé avec pour résultat un sommeil plus ou moins paisible entre 2 tétées.

La tétine doit être choisie en fonction tout d’abord de l’âge de l’enfant Chez dBb nous avons créé une tétine spéciale nouveau-né (caoutchouc ou silicone) qui a 3 spécificités :

  • le bout « cerise », léger renflement du bout de la tétine qui permet au bébé de la garder facilement en bouche sans effort.
  • le perçage à 2 trous excentrés pour que les jets de lait suivent le trajet langue/palais ou joue/joue pour éviter un afflux abondant dans sa gorge et lui laisser le temps d’avaler. L’estomac du bébé étant très petit il est vital que lors de la tétée le débit du lait soit lent pour éviter les rejets dus à un apport de liquide trop important.
  • La forme oblongue de la jupe pour dégager le nez du bébé pendant la succion.

Ensuite, en fonction du changement de régime, vous aurez le choix entre 2 modèles 2ème âge : VARITETINE à 3 débits ou SUPERTETINE à débit constant

QUELLE MATIERE ? CAOUTCHOUC OU SILICONE ?

Le caoutchouc est une matière naturelle tirée de l’arbre Hévéa. Nous utilisons du caoutchouc sec débarrassé de ses protéines allergisantes et de l’eau, contrairement au latex liquide. Cette matière est souple et convient à la majorité des bébés. Sa légère odeur disparaît lors de la stérilisation à la vapeur, recommandée pour garder toute la souplesse du caoutchouc.

Le silicone issu de la chimie est incolore et inodore, mais il se colore au contact de certains aliments, et est plus ferme.

Les 2 matières sont stérilisables et sans phtalates. Elles sont conformes aux normes en vigueur.

 

 

 

Pourquoi stériliser le biberon?

En milieu hospitalier les biberons à usage unique sont stériles.  Si des biberons réutilisables sont utilisés, ils sont stérilisés.  Cette opération a sûrement une importance non négligeable pour être pratiquée en milieu hospitalier, pourquoi ne pas mettre les chances de son côté et éviter  des problèmes intestinaux dus à une étape sautée,  qui est   simplifiée  et raccourcie par l’utilisation d’appareils adaptés.

Avant toute utilisation les biberons devront être lavés avec grand soin à l’eau savonneuse et rincés à l’eau claire, puis pour parfaire ce nettoyage minutieux stérilisés dans un stérilisateur  adapté à cette opération.  Stérilisateur électronique à vapeur d’eau ou stérilisateur pour four à micro-ondes.

La stérilisation terminée, les biberons seront conservés jusqu’au moment de leur utilisation au réfrigérateur.

La stérilisation : Quelle méthode choisir ? Quelle durée pour être la plus efficace possible ? Jusqu’à quand stériliser ?

A chaque utilisation le biberon doit être lavé soigneusement et stérilisé. A l’aide d’un goupillon, lavez à l’eau et au savon tétines, bagues, protège-tétines et corps des biberons. Adaptez les tétines sur les bagues et couvrez-les avec les protège-tétines et procédez à leur stérilisation. En milieu hospitalier la stérilisation préconisée dure 18‘ à 134°. À la maison la température dégagée par l’ébullition de l’eau ne dépassera pas les 100° dans un stérilisateur électrique ou un stérilisateur pour four à micro-ondes, la durée sera donc un facteur important pour une stérilisation la plus efficace possible, et le personnel médical, programme de 15 à 20 minutes suivant la méthode utilisée. Les biberons seront ensuite conservés complets au frais dans le réfrigérateur jusqu’à la tétée. On doit stériliser les biberons tant que bébé boit du lait, même s’il commence à sucer tout ce qui lui tombe sous la main. Les bactéries du lait sont la cause de diarhées et intoxications.

Comment préparer un biberon ?

Avant la première utilisation tous les biberons et leurs accessoires seront lavés à l’eau savonneuse avec utilisation de goupillon biberon et goupillon tétine. Ils seront rincés à l’eau claire, les faire sécher la tête en  bas sur un égouttoir/sèche biberons  (ex : le Mikado, l’égouttoir « FLEUR » ou  « TULIPE) puis stérilisés dans un stérilisateur électrique (ex : le NEW STYLE) ou dans un stérilisateur pour four à micro-ondes (stérilisateur mixte).  La stérilisation terminée, reboucher les biberons et placer les dans le réfrigérateur jusqu’au moment de la tétée.  Sortir le biberon stérilisé du réfrigérateur, le remplir d’eau minérale ou de l’eau du robinet  et le faire chauffer à l’aide d’un chauffe-biberon électrique (ex le NEW STYLE). La température désirée atteinte,  verser  les dosettes de lait en poudre  dans le biberon, la poudre de lait  se diluera plus facilement que dans l’eau froide, vous éviterez ainsi les grumeaux. Pour une bonne digestion, il est recommandé de donner un biberon à 32°/33°, l’utilisation d’un chauffe-biberon facilite cette opération et évite les brûlures que peut provoquer le chauffage dans un four à micro-ondes.

 

Quel lait choisir ?

Pour un enfant de moins d’un an, seuls le lait maternel ou les laits infantiles 1er et 2ème âges sont à utiliser.

A chaque âge correspond un lait approprié :

* de la naissance à 4-6mois : lait premier âge

*de 4-6mois à 1 an : lait deuxième âge

* après un an, choisissez un lait de croissance, plutôt qu’un lait de vache qui ne correspond  aux besoins nutritionnels de l’enfant qu’à partir de 3ans.

Certains enfants sont intolérants aux protéines de lait de vache, consultez votre médecin pour une prescription de formules végétales adaptées à votre enfant.

(sources ANSES)

Comment choisir une sucette  ?

 

Bien choisir la sucette de votre bébé est important. La succion est en effet un phénomène instinctif, naturel chez les bébés. Il existe toutes formes, matières et tailles de sucettes. Pour choisir la bonne sucette il faut procéder en 3 étapes :

 

CAOUTCHOUC OU SILICONE ?

Les sucettes en caoutchouc sont plus souples et conviennent à la majorité des bébés et plus particulièrement à ceux ayant une faible succion. Le goût amer du caoutchouc peut être désagréable, mais il suffit de stériliser à la vapeur la sucette pour le faire disparaître.

Les sucettes en silicone sont plus fermes et recommandées pour les bébés ayant une succion plus puissante.

Si pour nourrir votre bébé vous utilisez des tétines en caoutchouc, la sucette devra être également en caoutchouc. Même chose pour le silicone. Il lui faut une continuité dans la matière.

 

TETERELLE ANATOMIQUE OU PHYSIOLOGIQUE ?

La téterelle anatomique est symétrique avec un bout arrondi. Elle s’adapte à la forme de la mâchoire de bébé de façon réversible et reste toujours bien positionnée dans sa bouche.

La téterelle physiologique est asymétrique : elle comporte une partie arrondie, qui se place contre le palais et une partie plate contre la langue.

Les 2 formes de téterelle sont adaptées à la morphologie de la cavité buccale du bébé et au bon développement de la mâchoire. Faites lui essayer les 2 formes, il saura vous faire  comprendre celle qu’il préfère.

QUELLE TAILLE ?

La taille de la téterelle est importante pour respecter la morphologie de la bouche de votre bébé. Choisissez un modèle adapté à son âge : nouveau-né – 0-6M ou 1er âge, 6M+ ou 2ème âge.

 

 

 

Eau du robinet ? eau minérale ? eau de source ?

EAU  DU ROBINET

L’eau du robinet (eau de distribution publique) peut être utilisée pour la préparation du biberon. Mais sous certaines conditions :

* laissez couler l’eau du robinet quelques secondes avant de remplir le biberon de la quantité souhaitée

*  utilisez uniquement de l’eau froide (au delà de 25°C, l’eau peut être davantage chargée en microbes et en sels minéraux).

* nettoyez régulièrement la tête du robinet (ex : détartrage)

* n’utilisez pas une eau  filtrée (carafe filtrante ou traitement de filtration sur canalisation ) ni adoucie (adoucisseur central) car ces systèmes peuvent favoriser la multiplication des microorganismes.

* attention : dans les logements anciens (antérieurs à 1948) les canalisations peuvent être encore en plomb,  ne pas utiliser cette eau pour tout ce qui est boisson.

EAU MINERALE ou EAU DE SOURCE

L’eau de source et l’eau minérale ont un point commun : la nature de leur origine puisque toutes deux proviennent d’une nappe ou d’un gisement souterrain. Cette origine leur donne des caractéristiques microbiologiques saines. Elles sont donc naturellement pures et à l’abri de tout risque de pollution. Elles ne contiennent donc aucun germe ni pesticide.  Contrairement  à l’eau du robinet, ni l’eau de source, ni l’eau minérale ne peuvent subir de traitements chimiques. Mais toutes deux sont soumises à des limites de concentration pour certaines substances toxiques (arsenic,fer, manganèse) certains traitements sont autorisés : opération de décantation, de filtration ou d’oxygénation, afin de séparer l’eau de certains éléments instables ou indésirables. Contrairement à l’ eau minérale, l’eau de source n’est pas définie par une composition minérale constante. Le caractère essentiel de l’eau minérale tient à sa composition en minéraux et en oligo-éléments, qui trouve son origine dans la nature des roches traversées. Certaines eaux par leur composition peuvent afficher des propriétés bénéfiques pour la santé contrairement à l’eau de source.

De nombreuses marques d’eau minérale sont disponibles sur le marché, choisissez celle qui est la moins minéralisée. Pour l’eau de source privilégiez celle comportant sur la bouteille la mention : « convient pour la préparation des aliments pour nourrissons ».

A savoir que l’eau de source est moins chère que l’eau minérale mais plus chère que l’eau du robinet.

 

 

(sources ANSES-SYNDICAT DES EAUX MINERALES) 

Pourquoi chauffer le biberon?

Il est très important de chauffer le lait pour une bonne digestion des matières grasses. Le moyen le plus simple et le plus sûr est d’utiliser un chauffe-biberon, qui chauffera également plus tard les petits pots d’aliments. En utilisant un chauffe-biberon vous obtiendrez la bonne température quelque soit le contenu du biberon ou du petit pot aliments.

Un biberon réchauffé doit être consommé dans un délai d’une demi-heure pour éviter le développement d’éventuels microbes. Un biberon entamé ne doit jamais être redonné à la tétée suivante.

Quand baigner bébé ?

 

 

Dès que le cordon ombilical est cicatricé, bébé pourra prendre un bain tous les jours. c’est le moyen le plus pratique pour une bonne hygiène. Bien vérifier la température de l’eau à l’aide d’un thermomètre de bain. Les yeux seront nettoyés avec du sérum physiologique sur du coton hydrophile, ainsi que les narines. Les cheveux brossés avec une brosse à poils extrêmement doux.